Camélia : Guide d’entretien complet 

Camélia

Avec autant de belles variétés que comptent les camélias, il peut être difficile de décider laquelle inclure dans votre jardin. 

Passons en revue quelques options et les meilleures façons de prendre soin de votre camélia à la maison.

Comment bouturer un camélia ?

Les camélias sont faciles à cultiver à partir de graines, mais elles ne donnent presque jamais une plante qui ressemble au parent.

Les semences sont la solution si vous êtes prêt à prendre le risque de voir les fleurs inhabituelles que votre plante produira.

Les jardiniers peuvent propager les camélias à l’aide de diverses méthodes, notamment les boutures racinées, les greffes, le marcottage et le marcottage à l’air, qui sont tous traités en profondeur dans notre guide de la propagation/bouturage des camélias.

Comment entretenir un camélia ? 

Les camélias sont des arbustes ou des arbres vivaces à feuilles persistantes qui peuvent atteindre une hauteur moyenne de 3 à 6 m à l’âge adulte, bien que certains spécimens soient beaucoup plus hauts.

Il existe également des variantes naines et pleureuses.

Un entretien préventif inadéquat ou un mauvais choix de site de plantation sont souvent les coupables, entraînant une mortalité prématurée ou des maladies.

Les camélias sont mieux plantés ou multipliés au printemps.

Les camélias aiment un pH qui se situe aux alentours de 5,5 à 6,5.

En ajoutant de l’acidité et des éléments nutritifs disponibles au sol sur le site de plantation avec du marc de café usagé, de la poudre d’os et du fumier vieilli, vous aiderez vos plantes à prospérer.

Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser une combinaison d’engrais spécialement formulée pour les camélias.

La plantation doit se faire en plein soleil le matin et à l’ombre modérée le reste de la journée pour optimiser les résultats. Un bon emplacement serait derrière un grand arbre ou contre le côté nord de votre maison.

Les jeunes plants, qui sont plus courants que les plants plus anciens, ont besoin de plus d’heures de soleil indirect et d’ombre que les plants plus anciens.

Le feuillage dense des plantes contribuera à produire une canopée qui les protégera de la surexposition au soleil au fur et à mesure de leur développement et de leur maturité.

Les camélias sont particulièrement intolérants aux sols humides, un bon drainage est donc essentiel pour leur santé. 

La sécheresse, quant à elle, est intolérable et se traduira par un spécimen en mauvaise santé. Il est essentiel de maintenir l’humidité du sol à un niveau constant, surtout à l’automne lorsque les bourgeons poussent.

Les plantes doivent être bien arrosées pour imbiber toute la motte de racines, et une couche de paillis doit être appliquée pour garder les racines humides et protégées. 

Cette opération est cruciale lorsque les plantes sont en train de pousser de nouvelles pousses.

Enveloppez les plantes dans une toile de jardin ou placez-les dans un endroit couvert pour les protéger des vents froids et violents.

De nombreux jardiniers commettent l’erreur de planter les transplants en pot trop profondément. Si les racines sont enterrées trop profondément, elles peuvent suffoquer.

À moins qu’ils ne soient plantés dans le cadre d’une haie, les camélias doivent être espacés d’au moins 1,5 m et idéalement de 2,5 à 3,5 m.

Créez une légère bosse au fond du trou avec du compost ou de la mousse de tourbe ; cela permet à la plante de s’asseoir sans trop s’enfoncer et retient les racines au niveau du sol lorsque celui-ci se compacte.

Comment planter un camélia ? 

Certains types de camélias sont bien adaptés à la plantation en conteneur et répondent bien à une taille légère. Pour empêcher la plante de s’enraciner, utilisez un grand bac.

Suggestions de culture : quelle terre pour un camélia ? 

Pour éviter un sol humide, choisissez un endroit de plantation ou un conteneur avec un drainage suffisant.

Pour une meilleure santé de la plante, maintenez un niveau d’humidité constant.

Choisissez un endroit avec un peu d’ombre, ou du soleil le matin et de l’ombre l’après-midi.

Il faut éviter de planter trop profondément.

Entretien et taille : quand tailler un camélia ? 

La taille des camélias n’est généralement pas nécessaire et peut même être nuisible si elle est effectuée trop souvent. Les blessures de taille peuvent rendre les plantes vulnérables aux maladies.

Si les fleurs sont encore bien vivantes, elles peuvent être compostées. Les branches mortes ou faibles doivent être taillées à tout moment de l’année, mais surtout au printemps et en été.

Utilisation des camélias

Les camélias peuvent être utilisés pour pousser autour d’un cadre ou d’un mur à l’aide de la méthode de formation en espalier, ce qui permet d’obtenir une haie ou un élément de jardin étonnant. Les camélias sont utilisés comme haies et ornements de jardin depuis des centaines d’années, et leur popularité ne se dément pas aujourd’hui.

Les maladies les plus courantes sont les suivantes :

La tâche algale, la brûlure des pétales du camélia, le chancre, la galle des feuilles et la pourriture des racines sont tous des exemples de maladies des plantes.

L’essentiel est que les camélias apportent de la beauté pendant les mois d’hiver, lorsque les autres plantes sont en sommeil.

Il doit y avoir quelque chose de bien dans des plantes comme le camélia, qui ont été un ajout agréable aux paysages et aux jardins pendant des centaines d’années.

Dans cet exemple, les raisons évidentes de la survie de ces arbustes sont leur adaptabilité, leurs nombreuses utilisations, leur intérêt saisonnier et leur couleur, ainsi que les possibilités de nourrir les pollinisateurs.

Quelle que soit la façon dont vous choisissez de l’utiliser : comme haie d’intimité, comme arbre ou comme élément de beauté naturelle, le camélia est une plante attrayante à avoir sur votre propriété.

Avec un peu d’attention, une plante bien établie peut vivre de nombreuses années au-delà de notre propre vie, laissant un héritage vivant dans son sillage.

En incluant d’autres arbustes à fleurs dans votre paysage, vous pouvez prolonger la durée de vos belles floraisons tout au long de l’année. Les plantations peuvent être échelonnées de manière à ce que les fleurs soient disponibles pratiquement toute l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *