Chambre de culture : le guide complet d’installation

🖊️ Dossier réalisé par Matthieu – 11/2022

Vous avez donc décidé de vous procurer une chambre de culture en kit complet ! Félicitations, vous avez franchi une étape importante pour devenir un cultivateur d’intérieur expert.

Mais avant de pouvoir commencer à vous amuser, vous devez d’abord installer tout le nécessaire qui constitue votre chambre de culture. Bien que cette tâche puisse sembler difficile, sachez qu’avec les bons outils et ce tutoriel de montage, vous serez opérationnel en un rien de temps !

Chambre de culture complète

Si vous n’avez pas déjà une tente de culture (la pièce maitresse du kit), notre guide d’achat de tente de culture vous aidera à choisir la tente idéale pour vos besoins de culture.

Comment installer une chambre de culture ? 

Avant de commencer, réfléchissez à la manière dont vous souhaitez construire votre espace de culture.

Allez-vous cultiver dans un placard, une chambre d’amis, un garage ou une remise ? Combien de plantes souhaitez-vous faire pousser ?

Il existe de nombreuses solutions, et vous devez les examiner attentivement.

Nous avons ici un tutoriel utile sur la conception d’une chambre de culture avec les différentes solutions qui vous aidera à planifier votre aménagement pour le succès. Sans plus attendre, commençons par le guide d’installation de la tente de culture.

Les instructions complètes pour l’installation de la tente de culture sont disponibles ici, mais nous allons couvrir tout ce que vous devez savoir dans cet article.

Étape 1 – Rassemblez vos matériaux

Lorsque vous commencerez à installer votre système de ventilation, vous aurez sans doute besoin de quelques outils. Assurez-vous d’avoir les éléments suivants pour l’installation de votre tente de culture :

  • Un ruban à mesurer – Utilisez-le pour mesurer vos conduits lors de l’installation de votre filtre à charbon et de votre système de ventilation. En étant aussi précis que possible, vous éviterez les fuites dans les conduits.
  • Pinces coupantes ou pinces à couper les fils – Lorsque vous commencerez à installer le système de ventilation, vous devrez couper des parties du conduit. Pour cela, les pinces coupantes ou les pinces à fil sont idéales.
  • Lorsque vous commencez à installer les éléments de ventilation, utilisez un tournevis à tête plate pour serrer les colliers de serrage des gaines. Ce sera le seul moment où vous aurez à visser quoi que ce soit.

Étape 2 – Monter la tente de culture 

Avec un peu d’aide, vous devriez être en mesure de monter votre tente de culture en 30 minutes.

Votre tente aura deux ou trois perches de longueurs différentes – les perches verticales seront divisées en deux.

Structure d'une tente de culture

Le plan fondamental consiste à construire d’abord votre base, puis un mur à la fois. L’étape la plus difficile est l’installation de la toile, c’est pourquoi nous recommandons de monter la tente dans un espace ouvert avec quelqu’un.

Étape 3 : Déballez le reste de l’emballage de la tente de culture.

Une fois que vous avez installé votre tente de culture, il est temps de préparer le reste de l’équipement de culture.

Kit complet chambre de culture

Si vous achetez une chambre de culture complète, vous aurez tout ce dont vous avez besoin pour commencer à faire pousser de grandes et puissantes plantes en intérieur. Vérifiez que vous avez :

  • Un système d’éclairage de culture
  • Un ventilateur à câble en ligne
  • Pré-filtre à charbon / Filtre à charbon
  • Suspensions d’éclairage avec cliquets (2 par système)
  • Pinces pour conduits (x2)
  • Minuterie
  • Conduits

Étape 4 – Configuration de la ventilation

Il est maintenant temps de configurer la ventilation de votre chambre de culture. C’est souvent là que la plupart des gens sont bloqués, mais c’est en fait assez simple !

Il existe plusieurs configurations de ventilation pour les tentes de culture, mais nous recommandons de suspendre le ventilateur et le filtre dans la tente. C’est la meilleure option pour les filtres à charbon de taille petite à moyenne.

Elle augmente l’empreinte de l’expansion et aspire l’air à travers le filtre. L’air se déplace ainsi plus lentement, ce qui augmente l’efficacité globale du contrôle des odeurs tout en éliminant l’air le plus chaud du haut de la tente.

Si votre filtre à charbon est trop grand pour être suspendu au plafond de la tente, placez-le si possible sur le sol de la tente.

Ce n’est pas l’idéal car votre filtre risque d’attirer davantage d’air chaud vers les plantes lorsqu’il est activé, utilisant ainsi un espace précieux au sol. Cependant, dans certaines situations, placer votre filtre sur le sol est votre seule alternative.

L’alternative la moins souhaitable est de placer le filtre et le ventilateur à l’extérieur de la tente. Si elle permet de gagner de l’espace, elle présente deux inconvénients majeurs :

  • Elle force l’air à traverser le filtre à un rythme plus rapide, ce qui diminue la capacité du filtre à réguler les odeurs.
  • Comme la ventilation est placée à l’extérieur de la tente, elle augmente également le bruit du ventilateur.

Cette solution n’est utilisée qu’avec de très gros filtres à charbon et lorsqu’il n’est pas possible de placer le filtre sur le sol.

Avant de commencer, n’oubliez pas de lire notre tutoriel complet sur l’atmosphère et la ventilation des salles de culture.

Vous y apprendrez tout ce que vous devez savoir sur l’environnement de votre chambre de culture.

Étape 5 : Installez le filtre à charbon

Maintenant que vous avez décidé de la configuration de la ventilation de votre chambre de culture, il est temps d’assembler le tout.

Pour commencer, placez le pré-filtre sur le filtre à charbon et fixez-le avec les élastiques fournis.

Suivez les instructions pour l’installation A, B ou C, en fonction de votre option d’installation de l’étape 4.

5A – Suspendre Votre Filtre À L’intérieur De La Tente

  • Accrochez le ventilateur en ligne à l’aide de l’une des sangles en nylon réglables fournies dans l’emballage de la tente de culture, en orientant l’extrémité conique vers le trou d’évacuation de la tente que vous souhaitez utiliser. Pour maintenir le ventilateur en équilibre, essayez de le centrer sur la sangle.
  • Suspendez l’ensemble du filtre à charbon avec la bride dirigée vers le ventilateur en ligne à l’aide du reste de la corde en nylon réglable fournie dans l’emballage de la tente de culture. Pour obtenir un équilibre, essayez de centrer le filtre sur la sangle.
  • Mesurez la distance entre le début de la bride du filtre et le début de la bride du ventilateur en ligne. Utilisez un cutter et une pince coupante pour couper cette longueur de gaine.
  • Fixez une extrémité de la gaine coupée à la bride du ventilateur à l’aide d’un collier de serrage. Raccordez l’autre extrémité de la gaine à la bride du filtre à charbon. Comme il s’agit d’un ajustement serré, aucun collier n’est nécessaire.
  • Faites passer la longueur restante de la gaine par le trou d’évacuation de votre choix et fixez l’autre extrémité à l’extrémité conique du ventilateur en ligne à l’aide d’un collier de serrage.
  • Faites passer le câble d’alimentation du ventilateur par le trou pour cordon d’alimentation le plus proche, à l’arrière de la tente de culture.

5B – Poser Le Filtre À L’intérieur De La Tente.

  • Placez l’ensemble du filtre à charbon à l’endroit choisi sur le sol de la tente.
  • Placez le ventilateur en ligne sur le filtre, l’extrémité conique vers le haut.
  • Placez la bride du ventilateur à l’intérieur de la bride du filtre et fixez-la à l’aide d’une ou deux couches de ruban adhésif pour conduits (non inclus dans les kit complet de tente de culture en général).
  • Fixez la gaine à la bride du ventilateur à l’aide d’une attache pour gaine.
  • Les conduits doivent être acheminés vers l’ouverture de ventilation de la tente de culture.
  • Faites sortir le cordon du ventilateur par le trou le plus proche à l’arrière de la tente.

5C – Placez Le Filtre À L’extérieur De La Tente.

  • Placez l’ensemble du filtre à charbon sur le sol, à l’extérieur de la tente de culture, à l’endroit souhaité.
  • Placez le ventilateur en ligne sur le filtre, l’extrémité conique vers le bas.
  • Enroulez une ou deux fois du ruban adhésif en toile autour du ventilateur et du filtre.
  • À l’aide d’un collier de serrage, fixez la gaine au ventilateur.
  • Insérez la gaine dans le trou de ventilation de votre tente.

Si vous avez d’autres questions, jetez un coup d’œil à ces suggestions de configuration de la ventilation de la chambre de culture intérieure et de la tente de culture.

Étape 6 : Installez le système d’éclairage.

Il est maintenant temps d’installer le composant le plus important de votre chambre de culture : la lampe horticole ! Il est assez simple d’accrocher vos lampes.

Le plus difficile est d’éloigner les cordons des lampes de culture, de préférence du sol. Consultez notre article sur la façon d’accrocher une lampe horticole pour une explication plus complète.

  • Accrochez la barre transversale en haut de la tente avec les crochets fixés à l’assemblage à cliquet des suspensions, en utilisant deux suspensions par lampe.
  • Réglez les crochets attachés aux extrémités de la corde des cliquets à des longueurs égales.
  • Placez un crochet dans chacun des deux supports de suspension du système d’éclairage.
  • Faites passer le cordon d’alimentation du système d’éclairage par le trou pour cordon de tente le plus proche, à l’arrière de la tente.
  • En tirant simultanément sur les deux cordes de suspension à cliquet, vous pouvez maintenant modifier la hauteur de la lumière. Abaissez les lampes en appuyant sur la languette de l’assemblage à cliquet du crochet. Lors de la descente, veillez à vous tenir aux cordes pour pouvoir réguler votre descente.

Conseils Pour L’installation Des Lampes Horticole

Il est essentiel d’ajuster la hauteur de votre éclairage au fur et à mesure que les plantes grandissent. La distance recommandée par rapport au couvert de vos plantes varie en fonction du type d’éclairage (LED, MH/HPS, CMH, Fluorescent), de la puissance de l’éclairage et du type de réflecteur. Vérifiez les recommandations pour votre/vos éclairage(s) afin d’éviter le blanchiment ou le stress thermique tout en fournissant une lumière adéquate à vos plantes.

Lors de l’installation des ampoules et du raccordement des ballasts et des douilles, soyez prudent. Si vous faites une erreur, il est possible que votre éclairage soit endommagé. 

L’eau et l’électronique ne s’entendent pas. Il ne faut pas projeter d’eau sur vos équipements d’éclairage, notamment les ballasts.

Pour garantir une durée de vie maximale des ampoules, les nouvelles ampoules DHI (HID) doivent fonctionner pendant au moins 12 heures lors de leur premier démarrage.

Lorsque vous changez les ampoules des lampes DHI, évitez de toucher le verre à mains nues, car les huiles sur vos mains peuvent endommager l’ampoule. Pour éviter cela, portez des gants.

Étape 7 : Installez le minuteur de lumière/ventilateur

À quoi sert une tente de culture si elle n’est pas automatisée ?

Le minuteur de lumière/ventilateur vous aidera à programmer les heures d’utilisation de votre ventilateur et de votre lampe horticole. 

  • Connectez le système d’éclairage de culture à un côté de la minuterie.
  • Si vous avez l’intention de programmer également le ventilateur, connectez le cordon d’alimentation du ventilateur à l’autre côté de la minuterie. Sinon, il suffit de le brancher à une source d’alimentation stable.
  • Branchez la minuterie à une prise de courant de 220 V, à une rallonge ou à une barre d’alimentation.
  • Réglez la minuterie en suivant les instructions qui l’accompagnent.

Que faire une fois que vous avez installé votre chambre de culture ?

Il est temps de passer aux choses sérieuses maintenant que l’installation de votre chambre de culture est terminée ! Il reste encore quelques détails à régler, comme votre méthode de culture, la nutrition, la lutte contre les parasites et l’entretien des plantes.

Si vous avez pris le temps de planifier la conception de votre chambre de culture, comme nous l’avons vu précédemment, cela sera un jeu d’enfant et vous pourrez commencer à produire des plantes massives immédiatement.

Examen de votre tente de culture pour détecter les problèmes

Vérifiez les connexions électriques, les sangles de suspension et les crochets avant de tout mettre en marche.

Ensuite, faites fonctionner votre système pendant environ une heure pour voir comment il affecte les éléments dans la tente. Vérifiez que la circulation est correcte et que vos lampes ne surchauffent pas.

Il est également conseillé de vérifier l’absence de fuites de lumière. Cela peut entraîner un changement de sexe de vos plantes, transformant une femelle qui était censée produire des fleurs massives en un mâle qui se contente de pousser des graines.

Pour le confirmer, demandez à quelqu’un de vous enfermer dans votre tente de culture avec les lumières éteintes. Il est habituel d’observer quelques trous de lumière s’échappant des coutures de la tente.

Une liste de contrôle quotidienne, hebdomadaire et mensuelle de la chambre de culture, telle que celle-ci, est une excellente idée.

Cette liste vous aidera à vous souvenir de vérifier les choses et d’effectuer les principales tâches de manière régulière. Vous pouvez utiliser la liste de contrôle quotidienne suivante pour les tentes de culture :

Liste de contrôle pour les tentes de culture

  • Vérifiez que vos plateaux de déversement sont correctement installés.
  • Vérifiez que votre équipement d’éclairage est correctement câblé. Réglez votre éclairage en fonction des recommandations du fabricant pour le stade de croissance de vos plantes.
  • Vérifiez la fonctionnalité de votre minuterie d’éclairage et assurez-vous que vos cycles de jour et de nuit sont correctement réglés.
  • Les fuites de lumière sont évitées en scellant les ouvertures de la ventilation et de la tente.
  • Examinez votre système de ventilation pour vous assurer qu’il fonctionne correctement.
  • Vérifiez la température et l’humidité à l’aide de votre hygromètre/thermomètre.
  • Assurez-vous que vos nutriments sont correctement mélangés et que vous respectez le schéma d’alimentation
  • Vérifiez que votre pH se situe dans la fourchette recommandée.
  • Veillez à ce que vos plantes soient correctement arrosées, avec de la terre humide plutôt que trempée.
  • Taillez vos plantes et assurez-vous que les branches sont correctement soutenues.

Choisissez votre méthode de culture

En termes de méthode de culture, vous disposez de quelques alternatives avec votre arrangement de tente de culture.

Vous avez accès à un large choix de supports de culture, allant de la simple terre en pots aux systèmes hydroponiques les plus complexes.

Eau et éléments nutritifs pour vos plantes

Une eau propre et des nutriments sont nécessaires à la bonne croissance des plantes. L’arrosage de vos plantes ne devrait pas poser de problème puisque vous les cultivez à l’intérieur.

Toutefois, si vous faites de la culture hydroponique, vous devez vérifier la qualité de votre eau pour vous assurer qu’elle est saine pour les plantes.

L’eau n’est pas toujours parfaite pour les plantes, des systèmes de filtration d’eau existent donc pour protéger vos plantes.

Vous devez également choisir un kit de nutriments. Un kit de base comprendra des cycles de végétation et de floraison pour aider vos plantes à pousser de la graine à la récolte.

Vous pouvez aussi opter pour des packs plus avancés qui incluent des boosters de floraison, des micronutriments et d’autres suppléments puissants.

Il s’agit d’une question cruciale, car la plupart des cultivateurs débutants échouent en raison d’une alimentation excessive ou insuffisante. Consultez notre guide des nutriments pour plantes ici !

Soins des plantes et lutte contre les parasites 

La plupart des insectes seront tenus à distance si votre chambre de culture est correctement installée.

Une infestation peut néanmoins survenir si vous ne gardez pas la tente propre et ne maintenez pas un environnement de culture de bonne qualité. Il existe donc une gamme variée de produits antiparasitaires sur le marché.

Vous pouvez par ailleurs lire nos conseils sur la façon de combattre les parasites et les maladies les plus courants dans les chambres de culture.

Il est également utile de savoir comment palisser vos plantes pour qu’elles se développent comme vous le souhaitez.

Le palissage de vos plantes vous aide à diriger leur croissance tout en fournissant un support aux branches pour les gros bourgeons que vous allez certainement cultiver.

Vous pouvez utiliser cette méthode en conjonction avec une taille régulière pour contrôler la croissance de vos plantes.

Vous pouvez, par exemple, demander à vos plantes d’être courtes et touffues, ou de ne produire que quelques gros colas en direction de vos lampes de culture. Consultez notre guide complet sur les filets de treillis.

Le moment de la récolte de vos plantes ne tardera pas à arriver et vous aurez terminé votre première culture en intérieur.

Si vous suivez correctement ce tutoriel sur l’installation d’une chambre de culture, vous obtiendrez des rendements élevés et des bourgeons puissants ! Si vous voulez en savoir plus, consultez notre guide complet sur la culture en intérieur.

Et pour finir, comme à l’accoutumé, une petite vidéo. Ici, comment utiliser votre programmateur !

Table des matières

FAQ

Vous devez créer une pièce fermée. Le principe d’une pièce fermée est simple : une pièce fermée est un environnement de culture sans trous ni échanges d’air avec l’extérieur ou une autre pièce. Il n’est pas nécessaire qu’elle soit étanche, mais plus elle l’est, mieux c’est.

Si vous dépendez d’un apport passif, assurez-vous que les évents d’entrée de votre tente sont ouverts. Gardez une fenêtre ouverte près de votre chambre de culture pour aider à réalimenter l’air chaud expulsé de votre tente. Installez votre ventilateur d’entrée sur l’orifice d’entrée de votre tente si vous utilisez l’entrée active.

Voici les trois composants essentiels d’un système de ventilation :

  • Ventilateur de gaine en ligne (ventilateur d’extraction active) Un ventilateur de gaine en ligne, également appelé ventilateur d’extraction, est utilisé pour évacuer l’air chaud et humide de l’intérieur de votre salle de culture ou de votre tente.
  • Conduits
  • Filtre à charbon actif