LED horticole : Le guide complet

🖊️ Dossier réalisé par Matthieu – 09/2022

Bien qu’il existe de nombreuses formes différentes d’éclairage pour plante, la communauté hydroponique s’intéresse de près aux lampes de culture à LED et à la façon dont elles gagnent le marché en matière d’éclairage de jardin intérieur. Les LED, comme beaucoup d’autres articles dans le secteur hydroponique, ont fait l’objet de beaucoup de promotion et de battage médiatique.

Lorsque vous êtes bombardé par le marketing et les preuves anecdotiques des producteurs hydroponiques en ligne, il peut être difficile de dire avec certitude si les LED sont une réponse viable pour votre jardin. Pour y remédier, j’ai décidé de vous faire un article parlant avec objectivité de l’efficacité des lampes LED.  Commençons par les avantages des LED horticole par rapport aux autres technologies d’éclairage !

Les avantages de l’éclairage avec une lampe LED horticole

Ignorons un instant l’hydroponie et concentrons-nous sur les avantages des LED par rapport aux lampes incandescentes et fluorescentes. Après avoir saisi les avantages de base, nous pouvons les appliquer à l’hydroponie pour déterminer s’ils sont toujours valables.

La liste succincte des avantages :

  • Utilisation de moins d’énergie
  • Durée de vie plus longue
  • Plus petites
  • Technologie solide (plus durable)
  • Réduire la chaleur
ampoule led horticole

Outre ces avantages évidents, l’éclairage à LED horticole présente une efficacité lumineuse supérieure à celle de l’éclairage à incandescence et fluorescent. La capacité d’une source lumineuse à créer de la lumière visible est appelée efficacité lumineuse, et plus une source lumineuse est efficace, plus elle produit de lumière visible par unité de puissance fournie.

Avant de poursuivre, gardez à l’esprit que plus de lumière visible n’est pas toujours synonyme de meilleur.

Les LED peuvent produire 18 à 22 lumens par watt, alors que les lampes à incandescence de 60 à 100 watts fournissent 15 lumens par watt. Les lampes fluorescentes fournissent 100 lumens par watt de puissance. Bien que les lampes fluorescentes semblent surpasser les LED, il a été démontré que les LED suivent essentiellement la loi de Moore, qui stipule que leur rendement en lumens par watt double presque tous les 18 mois.

Les LED ont une durée de vie plus longue.

Les LED ont une durée de vie bien plus longue que les lampes à incandescence ou fluorescentes. Des LED construites dans les années 1970 et 1980 seraient encore opérationnelles aujourd’hui ! Cela est dû au fait qu’elles sont à l’état solide, sans composants sous vide ou gazeux. Les LED sont censées durer entre 25 000 et 100 000 heures avant de tomber en panne.

Panneau led spectre complet

Elles sont économes en énergie.

Un autre avantage des LED est leur efficacité thermique. Elles ne produisent pas beaucoup de chaleur dans l’environnement de croissance, contrairement aux lampes à sodium haute pression (HPS)

La température de l’air et de l’eau étant cruciale en hydroponie, cela peut être un avantage considérable pour les personnes qui cultivent dans des endroits exigus ou qui doivent gérer leur chaleur pour d’autres raisons. Cela vous permet également de régler vos lampes beaucoup plus près des feuilles de vos plantes, ce qui vous permet de profiter de la règle du carré inverse de la lumière.

Ajustement de la température de couleur

La flexibilité des LED à être réglées sur n’importe quelle température de couleur pour la croissance est un grand avantage potentiel. Les plantes, comme vous le savez certainement, ont besoin de différentes teintes de lumière à différents stades de leur développement. 

Pour répondre aux besoins d’éclairage d’une plante pendant toute sa durée de vie, vous devrez peut-être acheter deux variétés différentes de lampe CFL. En raison de son intense concentration sur la partie rouge du spectre, qui est employée dans la phase de floraison ou de fructification, la lampe HPS n’est souvent utilisable que pour la floraison.

Rail de led pour lampe de culture led

Avec les LED, vous pourriez hypothétiquement acheter un système qui comprend des filtres de couleur sur des groupes de LED individuelles pour chaque section du spectre lumineux dont une plante a besoin. Vous pouvez ensuite modifier la quantité de chaque teinte qui est allumée à tout moment pour adapter le spectre de couleurs aux besoins spécifiques de votre plante. 

Inconvénients des LED en hydroponie

Coût

Les LED de qualité ont un coût plus important par rapport aux autres formes d’éclairage hydroponique. Nous parlons d’environ 250-300 € pour un système de 150-200 watts d’un fournisseur respectable comme lumatek contre 110-140 € pour un HPS de 1 000 watts et 200 € supplémentaires pour le ballast. Les prix des LED ont considérablement baissé au cours de ses dernières années. On peut en trouver à prix très abordable, mais si on veut être sûr de la qualité, il faut encore payer un peu le prix. 

Résultats de la croissance des plantes 

Au début, à l’émergence des LED, il y a eu beaucoup de discussions sur de nombreux forums, blogs et journaux de culture en ligne concernant les résultats lamentables des LED en termes de développement des plantes. 

Les années ont passé et l’efficacité des LED pour la culture en intérieur n’est plus à démontrer. En effet, les technologies se sont développées, les LED sont maintenant efficaces durant tous les stades de croissance de vos plantes. C’est donc un point faible qui n’en est plus un. 

Est-il temps d’expérimenter l’éclairage LED dans votre jardin ?

Est-il préférable d’utiliser des lampes de culture autre que LED ? Les deux choix sont viables. Chacun présente des avantages et des inconvénients. Cependant, à moins que vous ne cultiviez par temps très froid, les lampes à LED sont préférables. Elles présentent tout simplement plus d’avantages. Les lampes horticoles LED permettent de réaliser des économies à long terme, sont efficaces sur le plan énergétique et ne nécessitent aucun équipement supplémentaire. 

Bien que le coût initial des lumières LED soit plus élevé que celui des lumières HPS, vous pourriez être surpris de voir à quel point les choix de bonne qualité sont devenus raisonnables. Le marché s’est suffisamment développé pour offrir un large éventail de possibilités. Investir dans un système d’éclairage LED de qualité est la voie à suivre pour réaliser des économies à long terme. 

J’espère que ce tutoriel a été utile à tous ceux qui envisagent d’investir dans des lampes LED horticole. 

Je vous remets cette vidéo (en anglais VOSTFR), qui montre un cas d’utilisation des LED pour de la culture intérieur, ça marche vraiment bien.

FAQ

  • Augmentation de la croissance, de la densité et de la production de résine ;
  • Longue durée de vie de l’ampoule ; 25 000 à 100 000 heures (5 à 10 ans ou plus d’utilisation continue)
  • Économie d’énergie (30 à 50 % plus efficace que les lampes standard)
  • Réduction de la charge thermique / Réduction des dépenses
  • Il n’y a pas de ballasts ou de réflecteurs à remplacer, pas d’équipement de refroidissement supplémentaire à acheter, et pas d’ampoules à remplacer.
  • Contrôle du spectre, de la gradation et de l’heure (certains luminaires)
  • Faible visibilité (idéal pour les systèmes de rayonnages à étages)
  • Installation simple « Plug-and-Play ».
  • Sécurité de fonctionnement ; il n’y a pas de mercure.

En fonction de l’efficacité de la lampe de culture à LED, il faut souvent 30 à 50 % moins d’électricité. Les lampes de culture qui sont plus efficaces fournissent plus de lumière tout en utilisant moins de watts. N’oubliez pas qu’il s’agit de la puissance réelle des LED, également appelée puissance murale, et non de la puissance indiquée dans le titre de l’éclairage de culture à LED. Une lampe de culture à LED de 1200 W, par exemple, peut ne consommer que 500 W au mur.

La puissance réelle par mètre carré d’espace de culture devrait être d’environ 100 et 130 watts. Selon l’efficacité, certaines lampes de culture à LED demandent moins, tandis que d’autres en demandent davantage. Comme chaque appareil à LED est fabriqué différemment, il est préférable de suivre les instructions du fabricant. 

Le wattage ne doit pas être utilisé pour décider de la puissance de la lampe de culture LED dont vous avez besoin. Au contraire, d’autres paramètres, tels que le PPFD et l’homogénéité de l’empreinte, sont plus essentiels.

Le PPFD (photosynthetic photon flux density) est une mesure du nombre de photons qui tombent sur un mètre carré de surface cible par seconde dans la bande 400-700 nm du spectre de la lumière visible. Des valeurs élevées de PPFD sont souhaitables, car elles indiquent que votre plante « absorbe » suffisamment de lumière pour assurer les fonctions physiologiques essentielles. Gardez à l’esprit que les luminaires à LED de forte puissance peuvent présenter des valeurs PPFD faibles en raison d’une variété de variables telles que : des angles de faisceau/lentille larges, une grande distance entre les LED, une hauteur accrue au-dessus de la canopée, une faible efficacité, et ainsi de suite.

Le PPFD moyen du luminaire indique la quantité de lumière que l’unité émet dans la région spécifiée.