Chambre de culture, la liste des contrôles indispensables

🖊️ Dossier réalisé par Matthieu – 11/2022

Qu’est-ce qui peut préserver votre jardin intérieur pour moins d’un euro ? Une liste de contrôles pour votre chambre de culture !

Tenir une liste de contrôles vous permet de garder une trace de ce qui a été fait et de ce qui doit encore être fait. Vous pouvez également garder une trace des stratégies ou des produits qui ont réussi ou non. Organisez correctement votre culture pour obtenir des résultats probants !

independance site

Si vous ne tenez pas actuellement un carnet physique, il existe des applications qui peuvent vous aider à vous organiser en ligne.

Gardez une trace de ce qui se passe dans votre jardin pour ne rien oublier d’important. Cette petite liste de contrôle vous aidera à démarrer !

Travaillez dans votre chambre de culture lorsque les lumières sont allumées.

Il est essentiel de maintenir un horaire de jour et de nuit sain et constant lorsque vous cultivez en intérieur afin d’éviter les fuites de lumière.

Le soleil, ou, dans le cas de la culture en intérieur, les lumières horticoles, régulent le comportement des plantes.

Quand les lumières sont allumées, la photosynthèse se produit et les plantes absorbent la lumière pour la convertir en énergie. Quand les lumières s’éteignent, la plante ne consomme plus et dirige son énergie vers des activités métaboliques et de développement.

Chambre de culture

Par conséquent, il est préférable d’inspecter les plantes lorsque les lumières sont allumées. Cela permet également d’éviter les fuites de lumière, qui se produisent lorsque vous ajoutez de la lumière au mauvais moment et font entrer vos plantes dans une nouvelle phase de croissance.

Quand vous inspectez une plante, examinez le feuillage en haut et en bas de la plante, ainsi que le dessous des feuilles, des tiges et du milieu de culture.

Si vous faites de la culture hydroponique, vous pouvez retirer les pots de filet de la solution nutritive au besoin pour inspecter les racines. Il est conseillé d’éviter de perturber les racines dans une culture en terre, sauf si vous anticipez un problème de racines.

Liste de contrôles pour la chambre de culture au quotidien

Voici quelques tâches que vous pouvez effectuer rapidement dans la chambre de culture tous les jours pour assurer le bon développement de vos plantes.

Toutes ces tâches ne devraient pas prendre plus de cinq minutes à faire, et si vous voulez cultiver de belles plantes, ce n’est pas trop demander !

Examinez les prises et les réglages

Examinez toutes vos lumières, vos minuteries, vos pompes, ventilateurs et sources d’alimentation pour vous assurer qu’ils sont tous opérationnels et sûrs.

C’est aussi une bonne occasion de vérifier que tous les parafoudres et les fils sont correctement branchés.

Il s’agit d’une étape importante si vous avez l’intention de laisser votre culture sans surveillance pendant une période prolongée.

Vous voulez vous assurer que votre chambre de culture peut fonctionner sans vous tout en réduisant le risque d’incendie. Si vous pensez qu’un cordon doit être remplacé, il est toujours conseillé de le faire, car c’est moins cher que l’alternative.

Examinez l’espace entre vos lampes de culture et votre canopée

Examinez l’espace entre vos lampes et vos plantes. Assurez-vous que les plantes reçoivent suffisamment de lumière, mais ne sont pas trop proches les unes des autres.

C’est essentiel pour éviter les brûlures dues au soleil et optimiser la pénétration de la lumière à travers la canopée de vos plantes.

Lampe cob led allumée au dessus de plantes

Les suspensions de lampe réglables sont idéaux pour ajuster les lampes vers le haut et vers le bas selon les besoins, et ils ne rouilleront pas et ne glisseront pas.

Vos ventilateurs fonctionnent-ils comme prévu ?

Vérifiez que tous les ventilateurs fonctionnent correctement et que l’air circule convenablement. La circulation de l’air est essentielle pour prévenir les moisissures et fournir de l’air frais aux plantes.

Les ventilateurs doivent faire circuler l’air autour des plantes, mais ne doivent jamais être dirigés directement vers elles. On évitera ainsi les brûlures et une transpiration excessive.

Un régulateur de vitesse de ventilateur est une excellente technique pour éviter tout mouvement d’air excessif dans votre tente de culture ou votre pièce.

La température et l’humidité doivent être surveillées.

Vérifiez les niveaux de température et d’humidité pour vous assurer qu’ils se situent dans les paramètres recommandés pour le stade de croissance de vos plantes.

Les jeunes plantes préfèrent des conditions plus chaudes et humides que les plantes adultes en végétation ou en floraison. Les températures entre le « jour » et la « nuit » ne doivent jamais fluctuer de plus de 8 °C, sinon une humidité excessive et des moisissures peuvent se développer.

hygromètre

Un régulateur de température est une technique simple pour contrôler les températures et l’humidité.

Dans notre guide complet, vous pouvez en savoir plus sur la manière de maintenir un environnement optimal dans votre chambre de culture.

Examinez les plantes à la recherche de parasites et de maladies

Examinez le haut et le bas des feuilles, les tiges et le milieu de culture pour détecter les parasites tels que les tétranyques.

Leur détection précoce peut vous faire gagner beaucoup de temps et d’efforts pour tenir à distance les parasites et les insectes.

Les moisissures et les champignons peuvent également causer des ravages dans votre jardin intérieur. De nombreuses maladies peuvent être détectées précocement en contrôlant correctement vos plantes.

Dans ce cas, une petite loupe ou un microscope de poche peut s’avérer extrêmement utile. Beaucoup d’entre eux se fixent directement sur les smartphones, ce qui rend la chose encore plus simple. 

Si vous découvrez des problèmes, notre article sur la lutte contre les parasites et les maladies vous aidera à éliminer immédiatement la source du problème !

Gardez un œil sur les problèmes de carence en nutriments ou de toxicité.

Inspectez les feuilles, les tiges et le milieu de culture de vos plantes à la recherche de signes de carences nutritionnelles, de toxicités et d’autres anomalies.

Découvrez comment diagnostiquer et traiter chaque carence nutritionnelle dans notre guide des carences nutritionnelles.

Il est aussi conseillé de vérifier que la solution nutritive que vous donnez à vos plantes est correctement dosée en fonction du stade de croissance où elles se trouvent.

L’utilisation d’un doseur de nutriments et de pH vous évitera de sous- ou suralimenter vos plantes tout en maintenant un pH idéal.

Si vous êtes novice en matière de jardinage, n’hésitez pas à lire notre guide de référence sur la nutrition des plantes !

Il faut faire tourner les plantes pour une croissance plus régulière.

Tous les jours, faites tourner les plantes de 90 degrés.

Ce n’est pas strictement nécessaire, mais c’est une excellente occasion de s’assurer que toutes les plantes reçoivent une exposition lumineuse adéquate et d’examiner la texture, la forme et la direction de toutes les feuilles.

Utilisez un déplaceur de lumière ou des barres de lumière latérales auxiliaires pour automatiser cette tâche essentielle.

Examinez le pH du sol ou du ruissellement.

Le sol et les cultures hydroponiques ont besoin d’une gamme de pH appropriée pour que les plantes absorbent correctement les nutriments.

Feuille plante qui transpire à cause de DPV

Un pH-mètre précis est nécessaire pour s’assurer que les solutions d’engrais sont équilibrées et que le pH du sol reste dans la bonne fourchette.

Lors d’une culture hydroponique, il est essentiel de surveiller l’EC et les PPM pour s’assurer qu’ils se situent dans les plages appropriées. Ces éléments sont essentiels pour la santé de votre culture hydroponique.

Vérifiez également régulièrement le pH de votre écoulement de nutriments. De cette manière, vous pourrez affiner la source d’origine et, si nécessaire, utiliser un filtre à eau.

Enlevez toute matière végétale et nettoyez tout ce qui a été renversé.

Retirez toutes les matières végétales mortes ainsi que l’eau ou les déversements sur le sol. Les risques de moisissure et de mildiou sont ainsi réduits. 

Si vous nettoyez simplement les feuilles mortes au fur et à mesure qu’elles tombent, vous n’aurez pas à vous inquiéter des problèmes de parasites ou de maladies.

Tenez un journal et prenez des photos de l’évolution de votre plante.

Prenez des notes dans votre carnet de culture selon les besoins pour suivre l’évolution de votre culture, les difficultés et les solutions que vous avez découvertes, et toute autre information qui vous sera utile lors de votre prochaine culture.

Le fait de garder trace de ces données vous aidera à devenir un meilleur cultivateur et à augmenter vos récoltes.

Liste de contrôles hebdomadaire pour votre chambre de culture

Voici une liste de tâches à inclure dans la liste de contrôle hebdomadaire de votre salle de culture. Certaines seront des répétitions de la liste de contrôle quotidienne de la chambre de culture.

Cela indique uniquement que vous devez en faire un peu plus, par exemple inspecter vos plantes pour détecter la présence de moisissures, de champignons, etc. ou effectuer un nettoyage plus approfondi.

Étalonnez les pH-mètres/EC si nécessaire.

Un pH-mètre étalonné et bien entretenu est essentiel pour obtenir des résultats précis. Toutes les 1 à 2 semaines, calibrez et nettoyez vos sondes pH et vos EC-mètres.

Il est bon de garder quelques sondes supplémentaires à portée de main si vous utilisez un système de dosage automatique.

Cela n’a aucun sens de bloquer tout un système hydroponique en attendant l’arrivée d’une sonde.

Examinez la zone à la recherche de moisissures, de champignons, de parasites et de carences en nutriments.

Les cultivateurs doivent toujours être vigilants dans ce domaine, quel que soit le site de culture.

Examinez soigneusement les feuilles, les tiges, le milieu de culture et même les racines. Il suffit de sortir les plantes de la solution nutritive dans les systèmes hydroponiques pour confirmer que les racines sont blanches et saines.

Feuille de plante avec manque de calcium

Les racines étant plus difficiles à voir dans le sol, il est recommandé de ne pas les déranger, sauf en cas de problème. Une loupe ou un petit microscope portable peuvent être utiles pour observer certaines sections de la plante.

Si vous trouvez quelque chose, utilisez un insecticide puissant pour l’empêcher de se propager.

Même si aucun problème n’est découvert, il est recommandé de procéder à une pulvérisation prophylactique contre les parasites, les moisissures et le mildiou.

Effectuez un nettoyage en profondeur

Nettoyez une fois de plus votre zone de culture, en enlevant le matériel végétal mort et en éliminant les déversements d’eau.

L’excès d’humidité entraîne des problèmes d’hygrométrie, qui finissent par provoquer des moisissures. Un nettoyage régulier éloignera les parasites indésirables de votre jardin.

Vous devez nettoyer la toile de votre tente de culture, y compris le sol, à l’aide d’une serviette humide. Cela permettra d’éliminer toute activité microbienne indésirable.

Taille et développement des plantes

Examinez vos plantes une fois par semaine et décidez de la façon dont vous voulez les faire pousser. La taille vous permet d’éduquer vos plantes pour qu’elles se développent dans la direction et la forme les mieux adaptées à votre environnement de culture.

Il n’est pas nécessaire de tailler toutes les semaines, mais le fait de laisser quelques jours à vos plantes entre deux tailles leur permet de récupérer.

Pour éviter les infections et les dommages aux plantes, utilisez toujours une paire de ciseaux ou d’élagueurs stériles et bien aiguisés.

Installez un filet de treillis pour diriger davantage la croissance des plantes.

Cela permettra de maintenir les branches en place et vous pourrez les enfiler dans le filet de treillis pour un soutien supplémentaire.

Filet dans une tente de culture

Pour plus d’informations, consultez notre guide complet sur la taille pour augmenter la production, ainsi que notre guide approfondi sur la formation des plantes.

Liste de contrôles mensuels pour votre chambre de culture

Voici une liste de tâches à inclure dans la liste de contrôle mensuelle de votre chambre de culture.

Les pots et les plateaux doivent être nettoyés.

Tous les plateaux, pots, récipients et soucoupes réutilisables doivent être nettoyés et désinfectés.

L’accumulation excessive de minéraux à ces endroits peut devenir plus difficile à enlever si on la laisse se solidifier. Dans des circonstances extrêmes, cela peut entraîner un déséquilibre du pH.

Les réflecteurs de lumière doivent être dépoussiérés et nettoyés.

Lorsque la poussière et d’autres matériaux s’accumulent sur les surfaces réfléchissantes des réflecteurs de lumière, leur efficacité diminue.

Le nettoyage de ces surfaces est essentiel pour une bonne distribution de la lumière et une bonne pénétration de la canopée.

Réflecteur lampe horticole

Un excès de poussière peut également rendre les systèmes de refroidissement de la lumière moins efficaces et plus bruyants.

Vérifiez et remplacez les ampoules selon les besoins

Vérifiez et remplacez les ampoules si nécessaire tous les 6 à 12 mois. Après 12 mois d’utilisation continue, les ampoules peuvent perdre jusqu’à 10 % de leur efficacité et de leur spectre lumineux.

Utilisez toujours des gants propres pour manipuler les ampoules afin d’éviter les zones chaudes causées par les huiles de vos mains.

Les zones chaudes peuvent brûler les feuilles des plantes même si les lampes sont correctement éloignées de la canopée.

Examinez votre programme d’alimentation

C’est une excellente occasion de revérifier les programmes d’alimentation pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie. Les plantes qui commencent tard ou qui fleurissent tôt nécessitent un changement de plan d’alimentation.

Cela permet aux producteurs de leur apporter les nutriments dont elles ont besoin pour prospérer. C’est aussi une excellente occasion de vérifier les programmes d’éclairage pour s’assurer qu’ils sont adaptés au stade de développement de la plante.

kit irrigation culture

De nombreuses formules de nutrition permettent de prolonger les périodes de végétation ou de floraison. C’est à ce moment-là que vous, en tant que cultivateur, pouvez consulter le journal de votre chambre de culture et décider de la marche à suivre.

Tenez un journal mensuel

Examinez vos notes et documentez ce que vous avez fait jusqu’à présent. Vous commencerez à remarquer l’émergence de tendances, ce qui vous aidera à planifier l’avenir.

Vous pouvez commencer à prévoir les grandes étapes de votre culture, comme le moment de la taille ou de la récolte.

Les plantes doivent être rincées

Si des nutriments et des sels se sont accumulés dans votre milieu de culture hydroponique ou en terre, c’est le moment idéal pour rincer vos plantes avec une solution de rinçage de haute qualité.

Le rinçage permet d’éliminer ces minéraux supplémentaires, ce qui vous permet de fournir une nouvelle solution nutritive pour rétablir l’équilibre.

Si vous n’avez pas de problèmes liés aux nutriments, vous pouvez sauter le rinçage hebdomadaire.

Feuille plante qui transpire à cause de DPV

Pour éviter l’accumulation de minéraux et de sel, gardez en permanence 20 à 30 % de votre eau d’alimentation en écoulement.

Pour un examen plus approfondi de cette méthode, consultez notre guide complet sur le rinçage des plantes.

Conclusion

Vous êtes probablement conscient de l’importance de tenir une liste de contrôle quotidienne, hebdomadaire et mensuelle.

Assurez-vous d’avoir les bons outils et les bonnes ressources à portée de main pour faire pousser les plantes les plus fortes possibles !

Consultez notre guide de la culture en intérieur pour en savoir plus sur les tâches quotidiennes de la culture en intérieur.

Cette vidéo qui suit vous aider à digitaliser votre liste de tâches et faire votre choix sur l’application que vous préférez ! 

Table des matières